Norbert Wiener (1894-1964), mathématicien américain, est l’un des pères des théories de l’information, des communications et de l’automatique. Il a popularisé sa vision unifiée de ces domaines et de leur implication scientifique et philosophique sous le nom de cybernétique.

Les éditions du Seuil honorent le cinquantenaire de sa disparition par une brillante salve éditoriale, publiant en même temps en ce début avril :

— Dans la collection « Sources » : La cybernétique, première traduction française (par Ronan Le Roux, Robert Vallée et Nicole Vallée-Lévi) de l’ouvrage fondateur de N. Wiener, Cybernetics, avec une présentation originale de Ronan Le Roux

— Dans la série de poche « Points-Sciences », Cybernétique et société, de N. Wiener, réédition de la traduction française de The human use of human beings: Cybernetics and Society (1950-1954), traduction de P. Mistoulon revue par Ronan Le Roux, présentation inédite de Ronan Le Roux.

— Dans la collection « Science Ouverte », Les rêves cybernétiques de Norbert Wiener, de Pierre Cassou-Noguès

Pour plus de détails, voir http://www.seuil.com/resultats-recherche.php?auteur=wiener et http://www.seuil.com/resultats-recherche.php?auteur=cassou